jeudi 3 mai 2007

Le Débat ?

Non pas vraiment, mais Sarkozy quand même...

En fait, depuis plusieurs jours, j'ai des trucs divers et variés à dire, mais n'ai pas le temps de bien les rédiger et structurer, donc je les balance comme elles viennent.

Je commence par la rhétorique de Sarkozy du "moi, je fais ce que je dis, je dis ce que je fais."
Et par rapport à ceci, j'hallucine quant au fait que personne ne le remette en cause.
Ces paroles c'est du vent (il n'y a qu'à voir son véritable bilan de ces cinq dernières années, ça aussi, personne n'en parle ni ne le contredit dessus), ce qu'il fait c'est dire qu'il va faire un truc, et ensuite, il dit "voila, je l'ai fait" alors qu'il n'en est rien.
Et tout le monde de dire "ah ben oui, il l'a fait. Même si on l'aime pas, on se doit de reconnaitre qu'au moins il fait ce qu'il dit"...

Ceci est une des plus grosses fumisteries de ces dernières années (du niveau de "nous sommes en train de gagner la guerre en Iraq" de qui vous savez), et pourtant tout le monde (en particulier la presse, et ses concurrents politiques) le laisse dire, voire pire, avale ses couleuvres sans sourciller...

Ca me dépasse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire