lundi 22 octobre 2007

La journée Guy Môquet!

Je sais pas pourquoi, je me sens obligé de blogguer là-dessus, alors qu’avouons-le, je n’ai pas grand-chose à en dire.

En fait, cette histoire de lettre, je crois que c’est Pierre Assouline qui en parle le mieux.

Ça, et le fait que pour une fois, je n’ai pas tant l’impression que Sarkozy essaie de faire une quelconque récupération politique du truc, plutôt, c’est son côté petit enfant gâté qui ressurgit : il a été très sincèrement ému par cette lettre quand il l’a lue pour la première fois, et veut donc maintenant que nous soyons tous émus comme lui c’est un ordre, et donc aujourd’hui doit être une journée d’émotion nationale, comme d’autres décrètent des journées de deuils nationaux ou de réjouissances nationales.


Sinon (presque) sur un autre sujet, depuis que nous avons un divorce national, nombreux sont ceux qui s'inquiètent de la vie amoureuse de notre Président.
Qu'ils ne s'inquiètent pas trop, il va se recaser plus vite que certains ne le croient. Bien sûr cela prendra du temps avant d'être officialisé, mais quelque chose me dit que c'est peut-être déjà fait.
Bien sûr aussi, ne comptons pas sur les journalistes français pour donner des noms.
Par contre, on peut toujours compter sur les journalistes étrangers.
Aujourd'hui, dans le London Times (ce n'est donc pas un tabloïd colporteur de ragots qui parle de tout ça) cite des noms.
Principalement trois:
- Maude Fontenoy (marrant, elle serait pressentie pour entrer au gouvernement)
- Rachida Dati (tiens, donc... quelle surprise....)
- Anne Fulda (la journaliste du Figaro avec qui il avait déjà fait une escapade pendant que Cecilia faisait la sienne d'escapade en 2005-2006).

Les trois auraient déjà goûté au Président au cours des mois précédents, et il est fort possible qu'au moins une des trois (voire deux, voire les trois) y goûtent de nouveau ces jours-ci...

Sur ce, je vous laisse, je vais aller m'émouvoir nationalement en lisant la lettre du camarade Môquet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire