jeudi 20 avril 2006

Blast From the Past...

Je viens de retrouver un truc hallucinant...

Il y a deux ans, presque jour pour jour, j'ai écrit ça :


"Une personne ne faisant pas partie des clients réguliers était cette fille assise sur l’unique canapé du café, place grandement convoitée, et que j’occupais -je dois l’admettre- beaucoup plus que tous les autres clients ces derniers temps. Il y a peu, je parlais de la beauté de la dénommée Michelle. Ici, on peut dire que cette fille-là jouait dans une autre division. Les filles comme Michelle faisaient partie des filles « vraies », magnifiques, attirantes, sexy, et « vraies ». Celle assise sur le canapé appartenait à une toute autre catégorie, celle des filles que l’on ne trouve en général que sur les couvertures de magazines et autres podiums de défilés de mode, ou à la limite sur les tapis rouges d’Hollywood. Son visage était plus que magnifique, mais aussi un peu irréel, aux traits tellement fins et réguliers, qu’ils en devenaient presque trop fins et trop réguliers. Et au final, c’était le genre de fille qui donnait plus envie de la contempler béatement que de la serrer dans ses bras et de faire des cochonneries avec en cas d’affinités. Je dois toutefois avouer que si elle dormait dans la baignoire, je n’aurais pas dormi dans mon lit. Et non, je ne partais pas en besogne à cause des trois coups d’œil qu’elle m’avait donnés, je me contentais juste de faire deux trois réflexions, et puis il faut bien l’avouer nous n’aurions pas fait un beau couple : je n’étais pas assez playboy pour que nous allions bien ensemble… Quoique, peut-être que c’était ça le drame de sa vie, seuls les types sortant des salles de muscu de South Beach osaient l’approcher, et donc elle se résignait à sortir avec, mais au fond d’elle, c’était les types un peu moins bien foutus qui passaient leur temps à écrire des conneries dans les cafés qui lui faisaient envie. Mais cela ne servait à rien de se faire de tels films, d’autant plus qu’elle venait de partir."


C’est un extrait d’un truc plus long, et je sais c’est pas très bon (c’est pour cela que je l’avais un peu oublié et mis de côté), mais là n’est pas le but de ce post…
Il se trouve juste, qu’après quelques doutes, je suis allé voir mes vieux carnets d’il y a deux ans, et oui, j’avais bel et bien écrit sur elle à l’époque. Elle, étant bien sûr la personne dont je parlais dans le post précédent… Étonnant non ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire